Homélie du 10 janvier 2021

*** Note : les messes sont annulées jusqu'au 8 février 2021 ***

 

Homélie du Père Christian Rakotondrazafy - Dimanche 10 janvier 2021 

Aujourd’hui nous célébrons le baptême de Jésus. Le mot “baptême” signifie “plonger”. Au jour de son baptême, Jésus, pur de tout péché, a été plongé dans l’eau du Jourdain. Il en est ressorti porteur de tout le péché du monde. Il l’a pris sur lui pour nous en libérer.

Le baptême donné par Jean Baptiste était une démarche de pénitence et de conversion. Or Jésus n’avait pas besoin de ce baptême car  Il n’avait pas de péché à se faire pardonner. Mais il a tenu à rejoindre tous les hommes pécheurs  Il prend sur lui tous  nos péchés et toutes nos misères, il se fait baptiser avec tout le peuple, solidaire de lui, solidaire de nous. Il nous rejoint dans notre humanité.

Quant à nous, au jour de notre baptême, nous avons été immergés dans l’amour qui est en Dieu, Père, Fils et Saint Esprit. Ce jour-là, Dieu  nous a dit : “Tu es mon enfant bien-aimé.”

Il nous est possible de nous aimer nous-mêmes puisque nous sommes les enfants bien-aimés de Dieu. Nous sommes tous capables d’aimer Dieu, il n’y a plus de voile entre Lui et nous, le voile est déchiré du haut en bas. Depuis que notre Dieu est descendu jusqu’à nous en se faisant homme, il nous est possible d’aimer notre prochain quel qu’il soit. Poursuivons la route qui nous est tracée.

Renouvelons aujourd’hui la grâce de notre baptême, en célébrant la solidarité du Christ. Faisons une plus grande place à ce Dieu qui est devenu l’un de nous.